Tous nos conseils pour la conservation de vos gels

Tous nos conseils pour la conservation de vos gels

Vous êtes nombreuses à nous poser des questions sur la conservation des gels. Nous avons donc décidé de répondre à vos interrogations car il est bien sûr important de veiller à bien les conserver pour une utilisation et un rendu optimal.

Comment bien conserver vos gels UV ?

Ces matières photosensibles ont besoin d’être conservées dans un endroit sombre avec une température comprise entre 5° et 25°C. La viscosité des matières peut être modifiée selon les variations de température. C’est pourquoi en été avec la chaleur les gels ont tendance à se fluidifier et en hiver ils auront plutôt tendance à s’épaissir.

Un mauvais stockage peut affecter la qualité de vos gels. S’ils venaient à être exposés à des températures trop froides pendant une période prolongée, il est tout à fait possible que les gels se dégradent et ne réagissent plus correctement.

Nos recommandations pour une meilleure conservation de vos gels UV

  1. Pendant l’application de la matière, veillez à ne pas être trop proche de la lampe de polymérisation ou d’une fenêtre. La prestation dans une véranda ou sur une terrasse est à bannir. En effet, vous risqueriez de faire durcir très rapidement votre matière qui deviendra inexploitable.
  2. Les récipients doivent être conservés hermétiquement fermés, de préférence dans l’obscurité (ou bien protégés de la lumière) et dans un endroit bien ventilé.
  3. Les matières doivent être protégées du froid c’est pourquoi nous ne recommandons pas de les conserver au réfrigérateur pendant la période des fortes chaleurs.
  4. Après utilisation nettoyez bien le bord de vos pots de gel pour éviter qu’ils ne débordent. 
  5. Référez-vous aux pictogrammes présents sur le récipient. Vous pourrez retrouver :
  • un pot avec un capuchon légèrement ouvert dans lequel se trouve un chiffre et la lettre M, ce qui représente le nombre de mois durant lesquels le produit peut être utilisé après ouverture.
  • un sablier qui indique combien de temps le produit peut conserver sa fonction et sa nature. Passé la période de conservation maximale le produit peut ne plus remplir entièrement ses fonctions.

Un gel peut-il devenir inutilisable ?

En général mieux vaut éviter de dépasser de trop longtemps le délai indiqué par la marque

Si vous hésitez, vous pouvez facilement déterminer si un produit peut ou non être encore utilisé. 

Posez-vous les questions suivantes :

  • La texture, consistance du produit a-t-elle changé ?
  • Le durcissement, la polymérisation est-elle plus longue ? ou incomplète ?
  • Le produit semble-t-il différent ? La teinte est-elle modifiée ?
  • L’adhérence est-elle optimale ?

Si le problème est rencontré après le délai de conservation maximale, il vaut mieux jeter les gels à la poubelle que prendre le risque qu’une infection ou réaction allergique se déclenche.

En revanche, s’il est constaté peu de temps après l’ouverture, contactez le fournisseur en lui décrivant votre problème. Il vous sera demandé : le numéro de lot présent sur l’étiquette du pot ou le retour du produit pour une analyse.

Nous rappelons que l’usage de ces produits demande une formation professionnelle. Dirigez-vous vers un centre de formation ongulaire de qualité pour obtenir tout le savoir nécessaire à la spécialisation de prothésiste ongulaire.

Il est bon à savoir que chaque professionnelle est responsable des produits qu’elle utilise, c’est pourquoi il est indispensable de travailler avec une marque aux normes européennes. Les risques encourus sont : 2ans d’emprisonnement et 30.000€ d’amende.

Laissez un commentaire