Calculer la rentabilité de son entreprise de stylisme ongulaire

Calculer la rentabilité de son entreprise de stylisme ongulaire

Chose promise chose due ! Nous vous avions promis un article sur le calcul de la rentabilité d’une activité de prothésiste ongulaire. Cet article vous explique ce qu’est et comment calculer un ratio essentiel : le seuil de rentabilité.  Cet article ne remplace en rien le conseil d’un comptable ou d’un professionnel que nous vous encourageons d’ailleurs à consulter si vous souhaitez approfondir le sujet.

Qu’est-ce que le seuil de rentabilité ?

Le seuil de rentabilité est le seuil à partir duquel votre activité/entreprise commencera à gagner de l’argent et en dessous duquel elle en perdra. C’est le seuil d’équilibre. Ce seuil indique tout simplement, le chiffre d’affaires minimum que vous devrez réaliser pour être rentable, c'est-à-dire pour gagner de l’argent.

  • Si vous n’atteignez pas ce seuil de rentabilité vous perdrez de l’argent.
  • Si vous atteignez le seuil de rentabilité vous gagnerez 0€.
  • Si vous dépassez ce seuil votre entreprise enregistrera un résultat positif ce qui est évidement le but : réaliser des profits, gagner de l’argent ou le réinvestir dans le développement de l’activité ou dans du matériel neuf.

Exemple : une prestation va vous permettre d’encaisser 50 euros, (on appelle cela un produit dans le jargon comptable) mais le fait de réaliser cette prestation va vous coûter de l’argent  (on appelle cela les charges). Si le total des charges est égal au total des produits, votre résultat sera de 0€.

Pour calculer le seuil de rentabilité de son entreprise de stylisme ongulaire, il faut avant tout connaitre le montant de ses charges. Pour effectuer ce calcul il faut, par ailleurs, distinguer les charges fixes des charges variables.

Connaitre ses charges fixes et charges variables

Les charges fixes sont les charges de structure de l’entreprise. Leur montant est fixe et indépendant du nombre de prestations que vous réaliserez. C'est-à-dire que vous payerez les mêmes charges que vous réalisiez 1 pose ou 20 poses dans le mois. Parmi les charges de structure, on retrouve, entre autre,

  • Le coût du loyer si vous exercez dans un local commercial.
  • Le coût de votre véhicule, si vous exercez à domicile.
  • Le coût de votre assurance professionnelle.
  • Les honoraires de comptable.

Les charges variables sont les charges directement liées au volume d’activité. Leur montant varie en fonction du nombre de poses réalisées. Plus vous allez réaliser de poses de faux ongles et plus vous allez acheter de capsules et de produits. Elles comprennent par exemple

  • Les coûts des produits utilisés sur la cliente (gel UV, cleaner, capsules)
  • Le coût de la main d’œuvre, c'est-à-dire des salaires et cotisations sociales dues pour vous-même et vos employés si vous êtes plusieurs.  
  • L’électricité nécessaire pour votre lampe UV, votre lampe de table, votre aspirateur, etc. (si vous exercez en local commercial)
  • Vos consommations téléphoniques (à moins que leur montant soit fixe et forfaitaire)

Calculer le seuil de rentabilité

En appliquant la formule suivante vous connaitrez le montant du chiffre d’affaires minimum à réaliser et ainsi le nombre minimum de prestations à faire dans le mois pour que votre entreprise soit à l’équilibre.

Seuil de rentabilité = charges fixes / [ ( chiffre d’affaires – charges variables ) / chiffre d’affaires ]

Si vous êtes déjà en activité, les montants exacts de vos charges fixes et de vos charges variables figurent dans le compte de résultats de votre entreprise. Celui-ci est réalisé au moment du bilan comptable en fin d’année. Vous pouvez vous rapprocher de votre comptable pour avoir ces informations.

Un ratio utile pour créer son activité

Vous souhaitez vous lancer à votre compte en tant que styliste ongulaire ? Le seuil de rentabilité est un ratio fréquemment utilisé lors de la création d’une entreprise car il permet d’établir un prévisionnel des ventes et des objectifs.

Comment imaginez-vous votre activité ? Où allez-vous travailler ? Combien va vous coûter le matériel ? Combien va vous coûter votre téléphone ? Amusez-vous à lister vos futures charges fixes et charges variables et à appliquer ce calcul très simple. Même s’il s’agit de prévisions, cela vous donnera une meilleure vision et vous aidera à prendre les bonnes décisions, à fixer vos prix par exemple ou encore à délimiter un périmètre pour vos déplacements à domicile. Cela vous donnera un aperçu de la faisabilité de votre projet, de ses limites et du travail qu’il faudra fournir pour vous dégager une rémunération à la hauteur de vos attentes.

Voir aussi notre précédent article : comment améliorer la rentabilité de ses poses ?

Laissez un commentaire